Publié par Laisser un commentaire

LES DIFFÉRENTES SORTES DE CIRES ÉMULSIFIANTES.

Différence entre une émulsion huile/eau et eau/huile

Émulsion de type huile dans eau: Les émulsions de ce type donnent une crème blanche de type cosmétique, légère, qui pénètre sans graisser. Ces émulsifiants s’utilisent seuls et permettent une excellente émulsion. C’est un procédé qui permet aux molécules d’eau d’enrober les molécules de graisses. Les molécules d’eau sont donc prédominantes, peu importe si elles sont plus nombreuses ou moins nombreuses que les molécules de graisses.

Émulsion de type eau dans huile : C’est un procédé qui permet aux molécules de graisses d’enrober les molécules d’eau. Les molécules de graisses sont donc prédominantes, peu importe si elles sont plus ou moins nombreuses que les molécules d’eau. Ce type d’émulsion donne des crèmes plus épaisses et un peu plus grasses. Notez aussi qu’elles peuvent finir par se séparer ou par durcir avec le temps. Nous vous conseillons donc d’en faire des petites quantités à la fois.

Voici quelques exemples d’émulsifiants selon le type d’émulsion désirée :

Eau dans Huile                                                         Huile dans Eau

Cire d’abeille                                               GMS

Cire de candelilla                                                    Polawax ou NF

Cire de carnauba                                                   Olivem 1000

Lécithine                                                                   Lanette N

                                                                                   Ritamulse

Les cires de candelilla et de carnauba sont une alternative végan puisqu’elles ne proviennent pas des animaux comme la cire d’abeille.

Cire de carnauba (Eau dans Huile)

Cire végétale extraite des feuilles du palmier Copernicia cerifera (originaire du Brésil). Composée d’esters (85%), d’acides gras, d’alcool gras et de résines (15%), la cire de carnauba est une cire naturelle très dure. Flocons jaunâtre et presque inodores, solubles dans l’alcool et les graisses, insoluble dans l’eau. Fond entre 80 et 85 degrés C.

Usage : Entre 1 et 15% du total de la recette. Assurez-vous d’avoir une température assez haute (80 degrés C) avant de mélanger les deux phases et brassez au moins 10 minutes, même si l’émulsion vous semble prête après 2-3 minutes.

Cire de candelilla (Eau dans Huile) : Cire végétale extraite de l’arbuste Euphorbia antisyphilitica (originaire des zones désertiques du nord-est du Mexique). Flocons jaunâtres et odorants solubles dans l’alcool et les graisses, insoluble dans l’eau. Fond entre 69 et 73 degrés C.

Usage : Entre 1 et 10% du total de la recette. Assurez- vous d’avoir une température assez haute (70 degrés C) avant de mélanger les deux phases et brassez au moins 10 minutes, même si l’émulsion vous semble prête après 2-3 minutes.

Polawax  ou cire émulsifiante NF (Huile dans eau) Elle est constitué d’alcool cétéarylique et polysorbate 60. Ce dernier est un agent émulsifiant synthétique.

INCI: Cetylstearyl Alcohol (and) Polysorbate 60. OU Emulsifying wax NF

Olivem 1000 (Huile dans eau): Olivem est un émulsifiant obtenu par combinaison du sorbitol, de l’alcool cétéaryle et de certains acides gras essentiels extraits de l’huile d’olive. Flocons blancs et inodores solubles dans les graisses, insolubles dans l’eau. Laisse un toucher soyeux, idéal pour les crèmes de nuit.

INCI : Cetearyl olivate, Sorbitan olivate

Cire émulsifiante 100% végétale Lanette N (Huile dans eau): Elle est composée de molécules dérivées des huiles de coco et de palme et est 100% végétale. Elle s’utilise de la même façon que la cire émulsifiante végétale NF (Polawax)et a l’avantage sur cette dernière de ne contenir aune molécule synthétique.

INCI : Cetearyl Alcohol (and) Sodium Cetearyl Sulfate

Cire émulsifiante 100% végétale : NatraGem EW (Huile dans eau) Cette cire émulsifiante est entre autre composée de molécules dérivées de la glycérine végétale, de l’acide stéarique (un acide gras) et de l’alcool cétéaryl (un alcool gras)  et est 100% végétale. Elle s’utilise de la même façon que la cire émulsifiante végétale NF ou la polawax et a l’avantage sur cette dernière de ne contenir aucune molécule synthétique.

INCI : Glyceryl Stearate (and) Polyglyceryl-6 Palmitate/ Succinate (and) Cetearyl Alcohol

Propriétés : Émulsifiante, adoucissante, émolliente, hydratante, protectrice.

Cire émulsifiante Ritamulse  SCG ÉCO-CERT : Émulsifiant pour la fabrication de crèmes. Pour vos émulsions huile dans eau. Excellent hydratant et humectant. Sa douceur en fait un excellent produit pour les soins du visage.

INCI: Glyceryl Stearate (and) Cetearyl Alcohol (and) Sodium Stearyl Lactylate

Voici un exemple de recette de crème à la cire d’abeille (eau dans huile) :

Cire d’abeille:   Produit issu de la ruche. Flocons jaunes et odorants (arôme sucré) solubles dans les graisses et dans l’alcool chaud, insoluble dans l’eau et l’alcool froid. Fond entre 61 et 68 degrés C.

Propriétés : Émulsifiante, épaississante, émolliente, protectrice.

Cette crème est hydratante, cicatrisante et nourrissante. Elle est plus grasse qu’une crème à la cire émulsifiante végétale, c’est pour cette raison qu’elle est utilisée surtout l’hiver pour protéger la peau du visage des engelures (même celle des enfants) pendant les activités extérieures ou les sports d’hiver.  Elle peut servir aussi de crème de nuit pendant la saison froide. C’est une crème polyvalente qui peut servir également pour les mains, les pieds, le corps etc.

La fabrication d’une crème à la cire d’abeille est presque semblable à la fabrication d’une crème à la cire émulsifiante, à l’exception que cette fois-ci, c’est votre cire d’abeille qui joue le rôle d’émulsifiant.

Recette  pour 100 ml

Phase aqueuse :

45 g. d’hydrolat au choix                           45%
8 g. de glycérine végétale                           8%

0.003 g. de sorbate de potassium             0.3%

Phase graisseuse :

37 g. d’huile végétale au choix                37%
4 g. de beurre de karité                                4%
3 g. de cire d’abeille                                     3%
1 g. d’acide  stéarique                                  1%

1 ml ou 30 gouttes d’huile essentielle (facultatif)                       
Quelques gouttes de vitamine E   ou d’oléorésine de romarin pour retarder le rancissement des graisses.  Vous pouvez toujours diviser ou multiplier la recette selon vos besoins.

Étapes de fabrication :

Phase aqueuse :

Dans un premier chaudron, faire chauffer au bain marie l’hydrolat, le sorbate de potassium et la glycérine végétale à environ 45 celsius maximum pour ne pas perdre les propriétés de l’hydrolat. Ajouter le sorbate de potassium à environ 40 degrés celsius.

Phase graisseuse :

Dans un autre chaudron, mélanger les gras, la cire d’abeille et l’acide stéarique. Faire monter la température à 65 celsius. 

Retirer du feu et verser la phase aqueuse dans la phase graisseuse et 
brasser avec le mélangeur électrique pendant au moins 10 minutes même si la crème semble prête.

Vous pouvez transvider votre préparation dans un contenant à température pièce. Contrairement à une émulsion huile dans eau avec la cire émulsifiante végétale, il ne faut pas mettre votre contenant dans l’eau froide. Ajouter l’huile essentielle et la vitamine E quand la crème a un peu refroidi et verser dans votre contenant. Nous vous conseillons des pots à large ouverture et non des bouteilles à pompe car la crème, étant plus épaisse, ne sortira probablement pas de votre pompe. Laissez reposer votre crème, elle continuera d’épaissir seule dans les heures qui suivront.

Share
Laisser un commentaire